Pages

lundi 25 juin 2012

Fleurs d'ail, du jardin à l'assiette

Si facile à cultiver, je prédis que l'ail deviendra une de ces plantes comestibles incontournables au jardin. Le jardiner débutant peut sans peur semer quelques gousses et récolter le fruit de son peu d'effort au mois de juillet (pour en savoir plus, lire mon billet ici ou attendre ma capsule dans le Coup de pouce d'octobre 2012). La culture de l'ail ne nous offre pas que des gousses, il nous fait cadeau aussi de la fleur d'ail, un véritable petit délice gastronomique! C'est autour de la mi-juin  que se fait la cueillette de ces drôles de sommités enroulées et pas encore écloses que les anglophones nomment garlic scapes
Mon fils de 3 ans a bien aimé couper la fleur d'ail.  Sa forme originale lui plait beaucoup.

Pourquoi cueillir la fleur d'ail? Premièrement, parce qu'en taillant la fleur on redirige l'énergie de la plante vers le bulbe, partie que l'on désire justement bien dodue. Deuxièmement, parce que la fleur est comestible. Pour la récolter, il suffit de tailler la tige florale juste au dessus du feuillage avec un ciseau ou un sécateur ou même à l'aide des doigts. On cueille de préférence sous le soleil de l'après-midi pour que le suc coagule rapidement et éviter ainsi de rendre la plante vulnérable à des maladies. 


La fleur d'ail peut se consomme fraiche et se conserve quelques semaines au réfrigérateur. De saveur plus douce que la gousse, la fleur fera merveille dans des plats où on aime l'ail, mais plus subtilement. La tige fait aussi un délicieux accompagnement cuit et peut être dégustée comme une asperge. Dans une papillote de poisson, c'est très bon! On pense aussi à la faire griller, à l'ajouter à une pizza ou à la faire sauter avec du beurre.

Pour ma part, j'ai testé la recette de pesto de fleur d'ail de Mélinda Wilson, tirée de son livre Fleurs comestibles. Il suffit de mettre dans un robot les fleurs d'ail accompagnées de leurs tiges grossièrement hachées avec la même quantité d'huile d'olive. On mélange jusqu'à homogénéité. On ajoute de l'huile si la texture est trop épaisse et on termine avec quelques gouttes de citron. On conserve notre pesto dans des petits pots de verre ou de plastique ou même sous forme de glaçons qu'on démoulera et identifiera dans un sac de plastique. On aura ainsi notre fleur d'ail à portée de main pendant toute l'année.

8 commentaires:

  1. Je vais surement essayer les fleurs d'ail dans mon jardin :-) je n'y avais pas pensé, c'est très bon et en plus très joli à regarder :).

    Bonne journée !

    Sylvie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvie,

      Oui l'ail n'apporte que du bon dans notre jardin et dans nos vie!
      Bonne culture!

      Supprimer
  2. J'adore la fleur d'ail! J'en sème, j'en parle, j'en déguste chaque année! Merci pour ce beau billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fée des bois,

      Une mordue d'ail? Réellement, comment pourrions nous faire s'il n'existait pas?

      Merci du passage!

      Supprimer
  3. Bonjour Jasmine! Cette année, j'ai gardé en tête ton conseil pour ce qui est de l'ail: j'ai taillé les tiges avant que la fleur ne s'èpanouisse...J'ai tout de même réussi à cueillir pas mal de tiges et à en cuisiner: j'ai tout simplement lavé puis découpé pour faire sauter avec des pois mange-tout du jardin. Ce fut un tel délice....! Ma conclusion? Il me faut planter encore plus d'ail cet automne, tant pour les gousses que pour les tiges délicieuses: il faut avouer que c'est un des légumes qu'on peut quasiment tout consommer, une bonne valeur nutritive à peu de frais!

    Heureuse de voir qu'Herman, ton "mannequin", est très actif au jardin avec sa maman, frère et soeur. Bravo pour cet article qui nous rappelle que l'ail du Québec n'a rien à envier à aucun autre ail venant d'ailleurs...

    Bonne récolte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Lina,

      On ne finit pas d'apprendre, hein?
      Ton plat devait vraiment être satisfaisant! Tes propres récoltes en plein coeur de la métropole!
      L'ail, on ne veut qu'en planter plus et c'est vrai que ça fait une activité familiale toute simple!

      Bonne récolte à toi aussi!

      Supprimer
  4. Bonjour Jasmine,

    Je découvre présentement ( comme vous dîtes vous autres québécois) ton blog et je dois avouer que c'est un délice d'écriture qui doit se consommer sans modération et un bel exemple pour beaucoup. (dont moi)
    Bravo pour ton travail.

    Un salut amical du Sud-Ouest de la France.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jardipartage pour ce commentaire!
    Votre site aussi est rempli d'une foule d'information pertinente. Merci de la découverte et au plaisir!

    RépondreSupprimer

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.