Pages

jeudi 15 mars 2012

Promesses savoureuses

Pour la plupart d'entre nous, les dégustations de fleurs demeurent dans les limites du connu: artichauts et câpres marinés, pensées pour décorer, camomille et souci en infusion, bourrache en glaçon...

Et si on essayait la fleur de reine-des-prés à peine éclose pour aromatiser une compote, le bouton de tournesol cuit à la vapeur, le fuchsia en jujube, le glaïeul en canapé, le platycodon farci d'une onctueuse crème et de petits fruits?

La nouvelle édition revue et augmentée des Fleurs comestibles, du jardin à la table de Mélinda Wilson (Éditions Fides) nous propose de sortir de notre zone de confort et de découvrir le plein potentiel des fleurs qui nous entourent. Le livre répertorie 55 plantes cultivées ou sauvages, chacune ayant son portrait joliment détaillé. La culture, la récolte et la conservation des fleurs y sont clairement expliquées, leurs vertus nous sont exposées, des descriptions historiques des plus instructives nous sont offertes et surtout, des idées de recettes appétissantes à la fois simples et étonnantes sont révélées. De surcroît, le livre est d'une qualité graphique irréprochable avec des photos belles à croquer.

***
Dans un autre billet portant sur les fleurs comestibles, ma mère m'avait déjà prévenue que le livre plusieurs fois primé de Mélinda Wilson était "à dévorer". Elle n'avait pas tort. L'avoir sous la main est comme une invitation à se laisser tenter par la beauté  des fleurs: l'auteure nous donne envie de toutes les cultiver chez soi et de les apprivoiser.
 Myosotis. L'auteure suggère d''intégrer cette belle romantique
 aux salades, mais aussi aux gâteaux et aux glaçages!

En consultant le livre, j'étais heureuse de constater que je possédais déjà une belle collection de ses suggestions, dont le hosta, le thym, l'oeillet, la lavande, le souci, la lavande et le myosotis, qu'il me tarde de cuisiner.  Parmi la liste, une méconnue m'a attirée, l'hysope (Hyssopus officinalis). Cette "herbe sacrée" fréquente en Europe, mais oubliée ici, m'a séduite par ses beaux épis mauves, sa capacité à former de belles touffes vivaces et à attirer "les abeilles, les papillons et les oiseaux-mouches en plus d'éloigner par son odeur les insectes nuisibles". Cette plante très parfumée est antiseptique et efficace contre la toux et la bronchite. Voici un coup de coeur instantané pour le jardin ornemental, médicinal et culinaire!
***

Dans cette suite d'idée, je vous glisse ma première "liste d'épicerie" de semences en ligne de l'année 2012. Ces achats très raisonnés ont été effectués chez la compagnie ontarienne William Dam Seeds: j'ai trouvé la diversité excellente et leur rapport quantité/prix très bon.

- Hysope (Hyssopus officinalis): tout a été dit! J'espère être en mesure de faire pousser de beaux plants compacts pour en ceindre la plate-bande centrale en façade.
- Monarde 'Bergamo' (Monarda x hybrida): annuelle gagnante d'une médaille d'or au Fleuroselect 2008, elle s'est fait remarquer par sa floraison vibrante plus hâtive que ses consoeurs, son port compact et sa douce saveur citronnée. À déguster dans une limonade cet été!
- Coréopsis 'Incredible Mix' (Coreopsis x hybrida): une nouveauté magnifique avec ses fleurs jaunes, blanches ou roses au coeur marron. Grandes fleurs gracieuses sur un feuillage délicat. Pour sites ensoleillés et bouquets d'enfants...
- Courge d'été ou pâtisson 'Sunburst' (Cucurbita pepo ssp. ovifera var. ovifera): j'adore leur amusante forme de petites soucoupes volantes. J'ai également choisi cette variété pour son port compact et l'abondance de ses fruits d'un jaune lumineux.
- Betterave 'Touchstone Gold' (Beta vulgaris' ssp vulgaris): cette betterave remplace la 'Burpees Golden'. Elle a une peau orangée et une chair jaune doré.
- Ipomée rouge (Ipomoea multifida): recommandée par Julie Boudreau dans son excellent livre Plantes grimpantes, cette annuelle possède des feuilles finement découpées et des fleurs tubulaires rouges qui attirent évidemment les colibris. À faire grimper sur des bambous près de fenêtres...
- Concombre 'Diva Hybrid' (Cucumis sativus): un gagnant All-American Selections 2002. Apparemment l'un des plus délicieux en plus d'être sans graines et sans inconfort... On promet une abondance de fruits vert brillant sur des plants semi-compacts et sains.
- Oignon 'Candy Hybrid' ( Allium cepa): Un oignon espagnol pouvant atteindre les dimensions d'une balle molle et dont la saveur douce est comparable au type Vidalia. Se cultive très bien dans nos régions et peut se conserver jusqu'à trois mois.
- Amaranthe 'Green Thumb' (Amaranthus hypochondriacus): je cherchais une annuelle facile de culture pour accompagner les coréopsis colorés et les rudbeckies rouges. La voici! Ses droits épis vert pomme sont portés sur des plants compacts de 60 cm de haut. Excellente pour la fleur coupée.
- Haricot grimpant 'Neckargold' (Phaseolus vulgaris): choisie pour ses longues fèves jaunes, cette variété allemande est très productive et sublime au goût.

Déjà des promesses de saveurs emplissent mon être...



Fleurs comestibles, du jardin à la table
par Mélinda Wilson
Éditions Fides
254 p.
24,95$

Photos par Jasmine Kabuya Racine. Tous droits réservés.

10 commentaires:

  1. Deux livres vraiment tentant, merci de me les avoir fait découvrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Francine!

      Bien heureuse de te lire!
      J'ai vu que tu as des belles perspectives d'aménagement paysager en vue avec la vente de ta maison...
      Je te souhaite la meilleure des chances!

      À bientôt!

      Supprimer
  2. Bonsoir Jasmine,

    J'aime beaucoup ce livre aussi. J'ai la première édition, je crois bien. J'ai même déjà écrit un billet sur celui-ci!

    C'est une bien belle liste qui ouvre l'appétit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut France!
      Ça ne m'étonne pas que tu l'aies sous la main! As-tu une fleur et un plat dont tu as raffolé?
      À bientôt!

      Supprimer
    2. J'ai plutôt essayé des thés et tisanes.
      Il y a les platycodons farçies de crème glaçée avec des fruits et la trempette de fleurs de ciboulette que j'ai osé essayer. Pourtant, il y a tellement de plats que je pourrais faire avec les fleurs du jardin. Je vais essayer d'expérimenter un peu plus cet été!

      Supprimer
    3. C'est fou que malgré les idées et les ressources, on ne se lance pas plus dans la cuisine de fleurs. Pourquoi? Serait-ce qu'on les oublie?
      Que dirais-tu qu'on se donne un défi, chère France?
      Une recette de fleur aux deux à trois semaines qu'on publie sur chacun de nos blogues dès que les jours sont chauds?
      Bon samedi!

      Supprimer
  3. Dommage que je sois trop loin: j'ai 100/100 de réussite avec les boutures d'hysope.
    Ton livre donne bien envie.
    Connais-tu François Couplan? J'aime beaucoup ses livres, parfois sérieux, parfois très grand public comme "Mangez vos soucis".
    En attendant les grosses floraisons, je n'ai que quelques pulmonaires, perce-neige, crocus et tussilages. Pas grand chose à se mettre sous la dent! Bientôt les primevères et la cuisine sera plus gaie.
    Bises des montagnes

    RépondreSupprimer
  4. Salut La fourmi!
    Oui, j'aurais bien échanger tes boutures d'hysope contre un autre végétal de mon jardin avec toi! Dis-moi, tu cuisines beaucoup avec la plante?
    François Couplan est cité à quelques reprises dans son livre! Je fouillerai pour en savoir plus sur lui.
    Demain, les premières fleurs sortiront ici: il a fait vingt degrés Celcius cet après-midi! Les crocus émergeront et brilleront dans leurs belles tuniques violettes!
    Bon printemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je décore surtout. Mes invités s'amusent de mes salades. Je fais aussi du beurre aux fleurs de ciboulette, des rillettes de truite aux centaurées, des cakes aux pâquerettes, du "miel" de pissenlits. J'aime beaucoup les fleurs crues, elles sont si gaies et parfumées.
      Nous avons eu chaud pendant quelques jours, mais aujourd'hui la neige revient.
      Envoie-moi un petit mél: ton adresse a disparu dans la mémoire de mon vieil ordi décédé.
      Profite bien du printemps

      Supprimer
    2. Wow, tu es une inspiration! Le beurre de fleurs de ciboulette, ça m'a l'air joli et délicieux! Le miel de pissenlit, c'est intriguant!

      Alors, il faisait chaud aussi dans les montagnes! Je vous souhaite pas trop de neige, c'est un peu déprimant. Ici, je m'attends au pire, même si ça donne le goût de semer dehors cette température-là!

      Supprimer

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.