Pages

jeudi 2 février 2012

Thérapie par la couleur


Je me devais de vanter cette betterave. Moi qui n'ai connu que la betterave cuite durant des années, récemment la betterave crue a été comme une révélation dans mon assiette! Que je sente la petite déprime hivernale monter ou non, je râpe un morceau de betterave du jardin (Beta vulgaris 'Bull's blood') sur un lit de verdure de l'épicerie (Verduria epicieria!) et tadlam! Le rose vivifiant de la betterave excite mes photorécepteurs rétiniens à tel point que mon cerveau traduit cette onde en légère euphorie...

J'en mets trop? Essayez pour voir!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.