Pages

À lire d'une couverture à l'autre, le dernier numéro du magazine canadien Garden Making avec des articles sur les plantes indigènes ( des questions et des réponses étonnantes), les nouvelles échinacées, les érables de modeste taille pour les petits espaces, l'intégration réussie des bulbes d'automne au jardin, les laitues de fin de saison à semer maintenant et j'en passe!

mardi 29 juin 2010

Vous cherchez des fruitiers rustiques?


Voici une petite découverte récente que je viens de faire : la pépinière fruitière rustique et ancestrale. Cette entreprise de Sainte-Julienne, dont sont propriétaires Éric de Lorimier et Véronique Alexandre, offre de belles variétés de pommiers, de poiriers, cerisiers, pruniers évidemment rustiques; certaines sont mêmes résistantes à des froids nordiques (-50 degrés Celcius)! Quelques variétés ont été découvertes dans la région de Lanaudière. Les plants peuvent être achetés sur place ou envoyés par la poste. Il faut compter généralement 30$ pour un arbre. La réception des arbres se fait seulement en fin avril ou à la mi-octobre. Plusieurs espèces d'arbres indigènes sont également disponibles. Consultez leur site pour plus d'information!

Photo: Le prunier 'Petite soeur de la Mont-Royal', tirée du site de la Pépinière fruitière rustique et ancestrale.

jeudi 24 juin 2010

Le jardin à l'aube de l'été

Depuis quelques jours déjà, l'été s'est installé au Québec. La chaleur moite et la luxuriance des jardins témoignent bien de la présence de cette saison si attendue ici. Chez nous, on s'émerveille toujours de pouvoir sortir nus pieds dans le gazon frais, de cueillir le basilic quelques minutes avant de l'ajouter à une salade ou à une pizza, de voir les bettes à cardes défriser de belles feuilles aux tiges rouges, jaunes ou blanches, d'admirer les coquelicots s'épanouir par dizaines en façade de la maison. 

Pré fleuri en façade. Des coquelicots à travers un rideau de panicules légères des Deschampsia ceapitosa.

Le thym serpolet en fleurs. 


Heuchères pourpres et alchémilles, un duo superbe.

Cette année, nous avons beaucoup de plantes en pots. Nous en avons spécialement ajouté sur le côté ouest de la maison. Les tomates, le basilic, les piments s'y plaisent énormément et y poussent plus vite qu'ailleurs en pleine terre. Les tomates ont plusieurs fleurs et on a très hâte de voir mûrir les fruits! Voyez sur la photo l'aloès, un beau spécimen qui adore se faire cuivrer les feuilles au soleil direct. D'ailleurs, la plante demeure très pratique dans la pharmacopée de la famille pour soulager les blessures cutanées et accélérer leur guérison.


Si le jardin est souvent aménagé de façon à ce qu'il soit beau vu par les voisins, il ne faut pas négliger le fait qu'il doit être aussi beau vu des fenêtres de la maison! Ce pot immense, où le Stipa tenuissima flirte avec le vent accompagné d'origan doré et de sauge bleue, est bien visible de la fenêtre de la cuisine. Ainsi, lorsqu'on lave la vaisselle on peut au moins contempler un tableau mouvant! Idem pour notre grande fenêtre du salon; la vue est délicieuse en été.



Semées à l'intérieur en mars, les bettes à carde que je croyais avoir perdues lors du repiquage s'avèrent l'une de mes plus belles réussites au jardin. Non seulement, elles sont esthétiques, mais elles sont également croquables! Dorénavant, je sèmerai toujours mes bettes à l'intérieur et non plus en semis direct, pour un meilleur résultat.
Je termine ce billet avec une photo d'une corbeille d'annuelles définitivement dans le ton de la fête nationale; le bleu de la lobélie et le blanc de l'euphorbe affichent les mêmes couleurs que notre drapeau. Bonne Saint-Jean-Baptiste!

vendredi 18 juin 2010

Rose irrésistible


Les rosiers ont commencé à exhiber leurs fleurs affriolantes depuis quelques jours déjà. Récemment, j'ai photographié quelques-unes des variétés qui éclosent dans les jardins des Floralies. La première provient du jardin d'Israël. Son nom nous ait malheureusement inconnu. Semble-t-il qu'un des dignitaires israéliens venus lors de la création des Floralies en 1980 l'aurait apportée. Magnifique rosier qui peut mesurer près de 6 pieds de haut. La fleur possède un parfum exquis et des pétales d'un pêche soyeux.


Le second rosier ne nous a pas livré son nom également (plusieurs plantes dans les Floralies demeurent sans nom faute de recherche ou de temps pour les chercher!) Malgré tout, les marbrures en font un petit rosier qui se démarque! À voir dans le jardin de France, près de l'ancienne fontaine des Ingénieurs.


Le fameaux rosier 'Champlain' et ses pétales d'un rouge flamboyant. Jardin du Québec, à l'entrée, près du Casino.

***

Pour voir d'autres rosiers au Parc Jean-Drapeau, visitez la roseraie au bas de l'ancien restaurant Hélène de Champlain; elle regorge de sublimes variétés, certaines identifiées. Le jardin de l'Angleterre possède aussi une belle roseraie. Il est à noter que depuis 3 ans, les jardiniers n'utilisent que des produits phytosanitaires biologiques: vous pouvez donc humer pleinement les fleurs sans avoir peur! 

vendredi 11 juin 2010

Bouton d'or


Je remonte à ma enfance lorsque je vois fleurir le bouton d'or (Ranunculus acris) ou Buttercup, en anglais. Je me rappelle vaguement que j'adorais cueillir cette fleur aux pétales d'un jaune lumineux et à l'aspect brillant. Récemment, j'ai demandé  ma mère si je n'avais pas rêvé que j'aimais beaucoup cette fleur. Elle m'a confirmé que je lui en ramenais souvent petite!

Cette plante est naturalisée d'Europe et n'est guère appréciée des animaux qui pâturent (s'il en existe encore...), car elle possède un "suc âcre, vénéneux, produisant des ampoules", précise Frère Marie-Victorin.

Il n'en demeure pas moins qu'elle est gaie dans une pelouse et anime certainement les rêveries d'une grande enfant!

mercredi 9 juin 2010

Être un peu au jardin


Il y a deux choses que je fais le soir en rentrant du boulot: embrasser mon amoureux et mes enfants, puis faire un bref tour au jardin. La majorité des plantations est terminée (nicotines, amarantes, carottes, capucines, fines herbes, laitues, kale) et je peux donc maintenant regarder pousser... la mauvaise herbe! Non, sans blague, ce n'est pas si terrible que ça. Seulement deux prés sur trois bénéficieraient d'un bon nettoyage des intruses (pissenlit et cie). Mais le temps me manque réellement. Par contre, le pré principal est tout beau et débarrassé des principales adventices. Mon homme a intégré le ginkgo à cette plate-bande, en l'élargissant. Nous avons également ajouté de la terre enrichie de compost, terre commandée en vrac. Puis j'ai ajouté à même le pré #1 des légumes dans des zones où le fleurs ne poussaient guère. Oui, oui, des légumes en façade! Je dois dire que lorsque j'ai dit cela à plusieurs voisins qui passaient, j'ai vu tout de suite à leur regard qu'ils me trouvaient franchement sautée!


C'est qu'ils ne savent pas que je veux un beau potager où s'épanouira le kale Nero Di Toscana, où serpenteront les capucines orangées, où flottera le délicat feuillage de carottes naines 'Oxheart' et où détonneront des tomates blanches; tout ça accompagné des dizaines de fleurs des prés, rudbeckies, coréopsis, pavot, centaurées. Bref, je fais le pari que cultiver des plantes comestibles peut être beau.

Vais-je perdre? Je ne sais pas, mais dans tous les cas, je gagne des légumes et des fruits!

Et vous, qu'avez-vous côté potager?

vendredi 4 juin 2010

Terrarium ou le jardin miniature

Dans cet article du New York Times, on y présente des passionnés de terrariums, ces jardins en bocaux qui semblent aussi exquis que simple d'entretien. Ils sont un bel exemple que le jardinage est accessible, même à celui qui habite un petit appartement. Jeter un coup d'oeil aux photos donne l'envie d'en posséder un!

photo tirée de l'article Terrarium Make a Comeback par Emily Weinstein.

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.
L'auteur de ce site écrit pour son plaisir avec toute la rigueur possible. Dans ce sens, elle ne saurait prétendre que ses conseils sont les meilleurs. Notez donc que l'auteur n'est donc pas responsable des résultats négatifs suite à des conseils offerts ici.