Pages

À lire d'une couverture à l'autre, le dernier numéro du magazine canadien Garden Making avec des articles sur les plantes indigènes ( des questions et des réponses étonnantes), les nouvelles échinacées, les érables de modeste taille pour les petits espaces, l'intégration réussie des bulbes d'automne au jardin, les laitues de fin de saison à semer maintenant et j'en passe!

samedi 28 novembre 2009

Jasmine sort du web...


Il y a quelques semaines, je recevais une offre fort séduisante : celle d'être journaliste pigiste pour la revue de jardinage Fleurs, plantes, jardins. Par le biais d'une certaine banlieusarde et de mon blogue, la rédactrice en chef Danielle Mineau m'a découverte et a voulu me donner mon premier contrat de reportage.

"Escale sous les tropiques" est un article que j'ai eu plaisir à écrire puisque cela exigeait (était-ce une obligation ou un privilège ?) de visiter les serres du Jardin botanique de Montréal. L'article devait donner le goût aux lecteurs d'aller faire une "saucette" dans ce petit paradis. L'invitation est sincère: une visite dans les serres quand il fait gris et froid, ça ranime l'organisme! En tout cas, moi, j'ai vraiment apprécié ma visite d'autant plus que ça faisait un bon petit bout que je n'y avais pas mis les pieds.
L'article vient de paraître et vous pouvez trouver la revue assurément près de chez vous (épicerie, kiosque à journaux). Je signerai d'autres articles et j'avoue que j'adore l'expérience. Je dirais même que je me trouve chanceuse de pouvoir combiner mes deux passions que sont l'écriture et l'horticulture, d'abord à travers ce blogue et puis maintenant, par des articles dans un magazine.

Et j'en profite pour dire merci à chacun des lecteurs de mon blogue: sans votre présence Je suis au jardin ne serait qu'un journal intime. Merci chers fidèles!

jeudi 26 novembre 2009

Des outils prêts pour l'hiver

Aujourd'hui, j'ai accompli une tâche que je désirais faire depuis longtemps, c'est-à-dire, protéger nos outils de jardin pour la période de repos. Le moment était idéal: pas de neige, pas de pluie et mon petit homme faisait la sieste...

J'avais lu un truc facile pour entretenir les outils : ce truc permet à la fois d'éviter que la rouille ne mange le métal et aiguise légèrement le métal. Il suffit de mélanger dans un seau du sable de construction ( pas de déglaçage, évidemment!) avec un demi-litre d'huile à moteur. On passe plusieurs fois les outils dans le mélange, et voilà! On remise nos gentils alliés du jardin et au printemps, on les ressort tout pimpants et contents d'avoir passé un agréable hiver bien huilés.
Je conserve le seau pour l'année prochaine : j'y glisserai mes petits outils (truelle, binette) à la fin de leur utilisation, comme ça ils seront toujours propres et dureront longtemps.

Photos par Jasmine: (1) Les outils avant l'entretien, (2) ce qu'il vous faut pour réaliser l'entretien et (3) l'huile descend dans le sable, on peut déjà tremper l'outil et mélanger en même temps.

samedi 21 novembre 2009

Une série de bilans

Depuis quelques semaines, je cherche comment écrire mon bilan de l'été...C'est que j'ai tant à dire, que l'idée de faire un bilan en un seul billet me fait peur ! Ça serait beaucoup trop long et peu agréable à lire pour vous et moi !

Alors, j'ai pensé vous livrer mon bilan en quatre morceaux, comme suit: le jardin en façade, le jardin sur le côté ouest, le jardin sur le côté est et finalement, le jardin dans la cour arrière. Le plus gros morceau sera sans nul doute la façade et je compte finir mon bilan avec ce bout de terrain qui rassemble les prés fleuris et plusieurs nouvelles plantations de vivaces, d'arbustes et d'un arbre.

Vous retrouverez dans mon bilan les semis effectués, les annuelles essayées, les techniques horticoles mises à l'épreuve, les projets de structures réalisées, les échecs comme les succès. Le tout sera agrémenté de photos avant-après qui donnent de l'impact et fait réaliser qu'on a beaucoup travaillé depuis notre arrivée ! Et pourquoi pas aussi glisser dans mes billets un avant-goût de ce qui s'en vient l'été prochain ?

Je vous titille donc avec quelques photos et je vous reviens bientôt avec le bilan 2009-partie 1 !


Photos par Jasmine. Plate-bande en façade près de la maison en évolution : (1) printemps 2008, (2) printemps 2009, (3) juillet 2009 et (4) 21 août 2009.

mercredi 18 novembre 2009

Noël est à notre porte


Même si je n'ai aucune formation en fleuristerie, j'ai eu un plaisir fou à créer cette décoration pour la saison hivernale.
Voulant réduire au minimum les dépenses pour ce projet, j'ai récupéré un pot en plastique du jardin autour duquel j'ai mis un foulard rouge. Évidemment, on retrouve dans le pot que des végétaux issus du jardin : branches d'épinette bleue à la base, grandes branches de pin blanc au centre, une branche d'épinette noire en arrière-plan et de jolies branches de pommetier ornées de fruits rouges qui scintilleront lorsque la neige se déposera sur le décor. J'ajouterai prochainement quelques tiges rouges de cornouiller et des lumières rouges ; ainsi je serai vraiment contente du résultat.
Vraiment, pourquoi payer quand on peut créer à peu de frais ( et avec autant de satisfaction) ?

vendredi 13 novembre 2009

Un givre qui embellit



Voici quelques photos et peu de mots.
Le givre avait embellit quelques plantes du jardin et je ne pouvais m'empêcher de capter ces belles comme saupoudrées de sucre. Cela prouve également qu'il est logique de ne pas tout tailler au jardin à l'automne : il reste tant de choses à admirer, même en novembre !
Est-ce que ça paraît que je veux valoriser ce "pôvre" mois de novembre...il a la réputation d'être si gris ! Il faut bien lui trouver quelques bons côtés, ça aide à mieux le traverser.
Photos par Jasmine, en ordre d'apparition: Calendula 'Victoria Sunset', Coreopsis lanceolata, Trifolium repens (trèfle blanc), Alchemilla mollis et Rudbeckia hirta.
Tous droits réservés.

mercredi 4 novembre 2009

Découvrir sa campagne


Ce matin, j'ai eu le plaisir d'aller chercher de l'ail à la ferme biologique Glenorra. Si l'entreprise est toute jeune, le domaine familial, lui, a vu passer 5 générations de cultivateurs. Aujourd'hui, Julie et Ian prennent soin de cultiver des légumes biologiques dans le décor enchanteur qu'est Ormstown.
Pour me procurer la vingtaine de beaux bulbes d'ail, j'ai dû emprunter les routes qui s'enfoncent dans la campagne de St-Louis-de-Gonzague et d'Ormstown. Le soleil était radieux, de gros nuages douillets naviguaient dans le ciel et de part et d'autre de la route, des mers d'épis de maïs dorés reflétaient la lumière. Franchement, novembre sait se faire beau de temps à temps.
Je garderai évidemment quelques bulbes pour la cuisine et planterai le reste au jardin pour une future récolte. Justement, ce sera le moment de planter dans mon coin, le sol gèlera bientôt.

Je vous offre une série de photos de ma balade. J'aime particulièrement celle du tracteur prise sur la route : j'adore mon coin parce qu'il est cet heureux amalgame ville et campagne, comme en témoigne la photo.
.
Photos par Jasmine. Tous droits réservés.

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.
L'auteur de ce site écrit pour son plaisir avec toute la rigueur possible. Dans ce sens, elle ne saurait prétendre que ses conseils sont les meilleurs. Notez donc que l'auteur n'est donc pas responsable des résultats négatifs suite à des conseils offerts ici.